numis'collection
En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Cliquez ici pour plus de détails
Recevez nos dernières nouveautés et offres par e-mail
Newsletter
Français
|
|
|
|
|

Paiement sécurisé
3D secure

Livraison
en 72 heures

Service client
(+33)2 44 51 00 13

Accueil > Monnaies du monde > Essais Monnétaires

Essais Monnétaires

Qu’est-ce qu’un essai monétaire ?

Il existe 2 types d’Essais monétaires :

celui issu des concours monétaires : C’est-à-dire des propositions de monnaies faites par des artistes et des graveurs à la demande de la Monnaie de Paris et répondant à un cahier des charges fourni par celle-ci : Thème, valeur faciale, métal, poids. Système similaire à un appel d’offre. Dans ce cas les frappes sont très restreintes et se retrouvent en général sur le marché les monnaies provenant des projets non retenus.

Le deuxième type d’essai et lui celui de la monnaie adoptée.

Dans ce cas, une première frappe, portant la mention « essai », est lancée afin d’en vérifier la perfection. Cette édition d’à peine deux mille frappes, est en tout point similaire avec la pièce qui sera par la suite lancée dans la circulation : taille, poids, couleurs, inscriptions…

Des essais partiels existent aussi : ils servent à tester les coins monétaires, les flancs et sont utilisés avant la frappe définitive de la monnaie pour vérifier le bon réglage des machines, la qualité de la fabrication etc … 

Métal
Prix
Mini (€)
Maxi (€)
Trier par
30 articles sur 43
- 20 %
30 articles sur 43

Les variantes « E » ou « Essai » ?

Avant le XXe siècle, parfois seul le E est gravé sur le champ. Depuis, le mot est écrit en toutes lettres - à quelques rares exceptions près - et de préférence sur la face. La taille du mot essai différe d’une pièce à l’autre.

Une pièce rare, prisée par les numismates

Les pièces essai ne sont pas destinées à circuler, c’est pourquoi elles sont souvent dans un état exceptionnel, proche du neuf. Elles sont supposées demeurer dans les archives de l’institut émetteur, mais, fort heureusement pour les numismates, concernant les monnaies modernes un certain nombre de monnaies sont proposées ou vendues aux collectionneurs via la Monnaie de Paris ou par les instituts d’émission pour les monnaies étrangères.

Les tirages étant faibles, les pièces essai valent souvent plus cher que les pièces définitives, frappées pour la circulation.

Un essai pas toujours concluant

Contrairement aux essais anciens (jusqu’en 1950) ou les essais sont souvent des propositions de nouvelles pièces. Les monnaies d’essai modernes ne sont pas des projets, mais bien des prototypes qui ont reçu tous les agréments pour être lancés définitivement, il s’agit juste d’en vérifier les derniers détails. Elles ont donc toutes vocations à être mise en circulation.

Cependant, il existe quelques exceptions de pièces qui n’ont jamais vu le jour, après la frappe de leur version essai. Citons les deux exemples 1 franc et la 5 francs de 1874 qui étaient frappées à l’effigie de Napoléon IV.

Comment vérifier si ma monnaie est un essai ?

Comme expliqué dans notre article la mention ESSAI est toujours présente soit sur la monnaie soit dans de rares cas sur la tranche. Si vous en trouvez une pièce sans la mention essai, vous saurez avec certitude que c’est une monnaie circulante donc le prix est très souvent bien inférieur.

Paiement sécurisé
3D secure

Livraison
en 72 heures

Paiement en 3 fois
sans frais

Paiement par virement
immédiat

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter de nos offres